Un monde complexe

"Une fois passée la surprise du style de Bartholomew on entre de plain-pied dans un monde complexe qui tantôt semble limité par la folie, tantôt d’une rare lucidité et très souvent « borderline ».